• Opsonline.it
  • Facebook
  • twitter
  • youtube
  • linkedin
View RSS Feed

tempest of thoughts

Mendel Gerard, Aucouturier B.

Vota questo post
Si personne, jamais,
ne nous avait touchés
nous serions des infirmes.

Si personne, jamais,
ne nous avait parlé
nous serions des muets.

Si personne, jamais,
ne nous avait souri,
et regardé
nous serions des aveugles.

Si personne, jamais,
ne nous avait aimés
nous ne serions « personne ».
Categorie
Uncategorized

Commenti

Privacy Policy